Vous êtes ici : Accueil > Productions & techniques > Viticulture > Expérimentation, cépages résistants

Expérimentation, cépages résistants

Les flux rss du site de la Chambre d'agriculture du GardImprimer la page

ACTUALITES

Dans le cadre du réseau RQD, la Chambre d'agriculture du Gard a participé à l'observation de parcelles vigneronnes pour évaluer le comportement des nouvelles variétés résistantes aux maladies cryptogamiques (mildiou et oïdium). Ces observations, compilées avec celles réalisées par les autres Chambres du bassin viticole Languedoc-Roussillon, ont conduit à l'élaboration de fiches variétales dans lesquelles vous pouvez retrouver les caractéristiques agronomiques de ces variétés.

A ce jour, 10 variétés sont documentées.

 

Ces fiches seront régulièrement mises à jour avec nos prochaines observations, et complétées par d'autres fiches variétales.
 

Cabernet Cortis     Floréal     Muscaris

 

Souvignier gris     Artaban     Monarch

 

Prior     Vidoc     Soreli     Voltis


Expérimentation et cépages résistants

Pour maintenir une viticulture compétitive, il est indispensable de faire progresser les connaissances, de les adapter aux besoins actuels. Maîtriser sa production de raisins et de vins est une condition de réussite pour une exploitation.

A ce titre, des expérimentations sont menées par les conseillers viticoles avec divers partenaires : la région Occitanie, FranceAgriMer, l’IFV et des sociétés impliquées dans la viticulture, sur des thématiques à enjeux importants : le dépérissement du vignoble, essai BIO-contrôle, taille mécanisée, les cépages résistants…

Ces expérimentations sont réparties sur l’ensemble du département et sur le site du Mas d’Asport à Saint Gilles, de manière à produire des résultats issus des divers terroirs gardois.

 

Les cépages résistants d’aujourd’hui et de demain : un long travail de sélection auquel participe la Chambre d’agriculture du Gard.

Durant la campagne 2018, quatre variétés INRA-ResDur ont été inscrites au catalogue français et classées. Douze autres variétés résistantes, déjà inscrites au catalogue d'un pays de l'Union Européenne, ont également été classées en France. Une partie d'entre elles a été intégrée dans le cahier des charges de certaines IGP. La disponibilité en matériel végétal restant toutefois limitée, il est conseillé d’anticiper ses commandes de plants un an et demi à l’avance. La Chambre d’agriculture participe à l’Observatoire OsCar  de ces variétés déjà inscrites, car il est primordial de connaître leurs aptitudes et leur stabilité sur le long terme.

Pendant ce temps, la recherche se poursuit pour la sélection de nouvelles variétés intégrant plusieurs gènes de résistance pour chaque pathogène afin de compléter la palette variétale. L’idée de cette seconde série de variétés est de renforcer la qualité des gènes de résistance ainsi que leur durabilité ; c’est à dire de minimiser le risque de contournement de la résistance par le champignon et ainsi la perte d’efficacité du ou des gènes présents.

La Chambre d’agriculture travaille depuis 2015, en partenariat avec l’INRA de Colmar et l’IFV, sur la sélection finale de ces variétés. Bien que cela puisse sembler long, il est nécessaire de prendre le temps de l’expérimentation afin de sélectionner les variétés les plus intéressantes. Parmi les critères étudiés : le niveau de résistance au mildiou, à l'oïdium et au black rot, la sensibilité aux autres pathogènes et ravageurs, les aptitudes agronomique et organoleptique ainsi que l'adaptation aux conditions méditerranéennes. Certaines variétés candidates ont par exemple été éliminées pour leur mauvais comportement en condition séchante, ou pour la qualité insuffisante du produit.

La Chambre d’agriculture est très impliquée avec ses partenaires dans le cadre du PNDV Plan National de Dépérissement du Vignoble : expérimentation sur de nouveaux clones de Syrah, impact des modes de taille, maladies du bois, …

Le dispositif suivi par la Chambre d'agriculture du Gard s'inscrit dans un réseau d'essais multi-sites couvrant 8 bassins viticoles français, qui devrait aboutir à l'inscription au catalogue d'une douzaine de nouvelles variétés INRA-ResDur en 2022 ou 2023.

Votre contact

Vous souhaitez un conseil personnalisé, une info ?

Anne SANDRE

Responsable Pôle Viticulture

Tél : 04 66 04 50 46


Référente EXPE
Axel Martinez
Tél : 04 66 04 51 45
Portable : 06 12 77 36 36
Courriel : axel.martinez@gard.chambagri.fr

Secrétariat du service
Chantal ATGER

Tél : 04 66 04 50 79
Courriel : chantal.atger@gard.chambagri.fr

VOIR AUSSI