Vous êtes ici : Accueil > Territoires > Agrivoltaïsme

Agrivoltaïsme

Les flux rss du site de la Chambre d'agriculture du GardImprimer la page

LES CHAMBRES D’AGRICULTURE POUR UN DÉVELOPPEMENT RAISONNÉ, PROGRESSIF ET ENCADRÉ DE L’AGRIVOLTAÏSME

 

Réunies en session le 30 novembre 2023, les Chambres d’agriculture ont adopté leur stratégie de développement de l’agrivoltaïsme dans les territoires, en présence d’Agnès Pannier-Runacher, Ministre de la transition énergétique.

Les Chambres d’agriculture partagent l’objectif de transition énergétique sous réserve qu’il soit compatible avec la défense de la souveraineté alimentaire et la protection du foncier agricole.

 

Les Chambres d’agriculture, ont partagé une vision commune du développement de l’agrivoltaïsme, qui se déclinera localement, en lien avec les autres acteurs gestionnaires des espaces naturels et forestiers, les collectivités territoriales et les opérateurs de l’énergie. 

Elles proposent ainsi :

• Que les projets agrivoltaïques soient sélectionnés selon des critères agronomiques en veillant à maintenir la quantité et la qualité de la production végétale ou animale sous les panneaux.

• Que tout développement agrivoltaïque constitue une opportunité économique qui doit être partagée entre les acteurs des territoires (exploitants, propriétaires, habitants…).

• Qu’un suivi agronomique, technique et économique des installations soit réalisé permettant ainsi l’acquisition de références, compilées au sein de l’Observatoire National de l’Agrivoltaïsme. Une priorité sera donnée aux développeurs en capacité de fournir des références robustes sur les impacts agricoles des projets agrivoltaïques qu’ils portent. 

Les Chambres d’agriculture préconisent une montée en puissance progressive des installations agrivoltaïques permettant d’acquérir des références robustes. Elles seront vigilantes sur le fait que des sanctions claires soient établies et appliquées le cas échéant, pour se prémunir contre des projets « alibi ».

« L’agrivoltaïsme est une opportunité pour répondre aux enjeux de la planification écologique. Cette nouvelle technologie doit se concevoir comme une véritable symbiose entre système agricole et production photovoltaïque. Son développement doit être progressif pour capitaliser les expériences et améliorer les techniques.»

 Sébastien Windsor, président de Chambres d’agriculture France.

Une harmonisation de la position des Chambres d’agriculture

Les Chambres d’agriculture se sont mobilisées pour définir une doctrine nationale relative à l’agrivoltaïsme avec comme points de vigilance et objectifs : 

  • que son développement ne nuise pas au parcellaire agricole 
  • que les projets soient sélectionnés selon des critères agronomiques en veillant à maintenir la quantité et la qualité de la production végétale ou animale sous les panneaux 
  • que tout développement agrivoltaique constitue une opportunité économique qui doit être partagée entre les acteurs des territoires (exploitants, propriétaires, habitants…) 
  • qu’un suivi agronomique, technique et économique des installations soit réalisé permettant ainsi l’acquisition de références, compilées au sein de l’Observatoire national de l’agrivoltaïsme placé sous l’égide de l’ADEME et dans lequel un rôle important soit confié aux Chambres d’agriculture. 

En ce qui concerne le photovoltaïsme au sol, les Chambres d’agriculture seront particulièrement vigilantes à ce qu’aucune terre ne sorte du champ agricole par seule spéculation foncière et appât du gain énergétique.  

> Lire le communiqué de presse Chambres agriculture France 

Une concertation avec l’ensemble des acteurs locaux 

Sur la base de cette doctrine, l’ensemble des projets pourront ainsi se décliner localement, en lien avec les autres acteurs gestionnaires des espaces naturels et forestiers, les collectivités territoriales et les opérateurs de l’énergie. Les Chambres d’agriculture inscrivent en effet ce développement dans des projets de territoires. Un travail de concertation et de recherche de consensus local avec les collectivités à l’échelle des communes, départements, régions et communauté de communes est ainsi en cours ou programmé.  

Libérer le potentiel du photovoltaïque sur toitures de bâtiments agricoles

La Chambre d’agriculture de l’Ardèche, accompagnée de 5 autres Chambres, ont développé une application permettant de cartographier les toitures de bâtiments agricoles et mesurer leur potentiel de production électrique photovoltaïque, en prenant en considération la surface, l’orientation et la distance au réseau électrique. Cette application a pour objectif de faciliter le développement du photovoltaïque sur les bâtiments agricoles.  

Chambres d'agriculture et collectivités : une prestation pour optimiser les ressources énergétiques d'un territoire

Votre contact

Vous souhaitez un conseil personnalisé, une info ?

Rémi BLANCHARD GROS

Conseiller agrivoltaïsme et énergies renouvelables

Téléphone portable : 06 49 58 14 36

FORMATION

Agrivoltaïsme : l’essentiel pour construire son projet

Identifier les critères agronomiques, techniques, juridiques et économiques nécessaires à un projet photovoltaïque/agrivoltaïque.

Plusieurs sessions de formation
Renseignements Service Formation
au 04 66 25 46 93