Vous êtes ici : Accueil > Actualités > AAC Zone à pâturer

AAC Zone à pâturer

Les flux rss du site de la Chambre d'agriculture du GardImprimer la page

Recherche d’exploitant.e agricole pour la gestion agro-écologique de près de 22 ha sur l’Espace Naturel Sensible Départemental des Belvédères de Navacelles (Blandas, 30)...

Le Département du Gard dispose d'un réseau d’Espaces Naturels Sensibles Départemental constitué de 18 sites dont la propriété « Les Belvédères de Navacelles ».

L’ENSD des Belvédères de Navacelles situé sur la commune de Blandas couvre une superficie de 46,245 ha. Cet ENSD est d’un grand intérêt écologique et touristique. Il est situé sur le plateau au-dessus du cirque de Navacelles.

 

La zone à pâturer, faisant l’objet de cet appel à candidature, se trouve dans cet espace naturel sur une surface de 22 hectares.

La pratique du pastoralisme sur l’ensemble du Causse en général et sur l’ENSD en particulier est essentiel afin de participer au maintien des paysages caussenards et de conserver les milieux naturels le plus ouverts possible avec des pelouses calcaires typiques où se concentrent les principaux enjeux de biodiversité du site. Une autre concession de pâturage bovins existe déjà sur une partie du site et fait l’objet d’une convention avec un éleveur local de vaches Aubrac.

Le Département propose d’accompagner et de conforter une exploitation déjà existante en mettant à disposition des parcelles du foncier départemental classé en ENSD. Seule la mise en pâture d’une vingtaine d’hectares avec le respect d’un cahier des charges précis est proposé. Aucune construction de bâtiments agricoles n’est prévue ou possible.

Le département recherche donc des candidats agricoles pouvant facilement s’intégrer au sein du territoire et de la commune et mettant en oeuvre un système de production pastoral respectueux de l’environnement. L’activité agricole attendue dans le cadre de cet appel à candidatures est principalement basée sur l’élevage ovins ou bovins. Le potentiel pastoral étant bien adapté à cette production, il peut à titre indicatif permettre 1510 journées de pâturage par UGB au cours de l’année, hors période estivale.

Réponse attendue avant le 30 avril 2024.

 

A lire aussiEn savoir plus