Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Concours des Pratiques Agro-Écologiques

Concours des Pratiques Agro-Écologiques

Les flux rss du site de la Chambre d'agriculture du GardImprimer la page

Les inscriptions sont ouvertes !

Concours Général Agricole

Pourquoi organiser le concours sur son territoire ?

Afin de mettre en avant le travail des agriculteurs et agricultrices et favoriser l’échange sur la résilience des territoires et de fermes portées par le développement de l’agro-écologie.

Qui peut s’inscrire ?

Le concours se déroule d’abord à l’échelle locale puis il est mis en œuvre par des « territoires organisateurs ».

Une grande diversité d’acteurs de territoires sont éligibles pour déposer leur candidature et devenir organisateur d’un jury local comme :

  •  des organisations professionnelles agricoles (Chambres d’agriculture, ADASEA, syndicats d’AOP, groupes d’éleveurs,…)
  •  des collectivités (communes, Etablissement Public de Coopération Intercommunale (EPCI) ou structures assimilées (syndicats d’eau, Syndicats de Bassins versants,…)
  •  Territoires de projets (Parcs naturels régionaux, Parcs nationaux,…)
  •  Conservatoires d’Espaces Naturels (CEN), Conservatoires botaniques
  •  Associations
  •  Groupement d’agriculteurs

 

Concours des pratiques agro-écologiques

Le concours des pratiques agro-écologiques a été créé en 2014 à l’initiative des Parcs naturels régionaux et se décline en deux volets :

  • l’un consacré aux prairies et parcours,
  • l’autre à l’agroforesterie.

Contrairement aux autres concours du CGA, il ne récompense pas des produits mais des pratiques mises en place sur des parcelles choisies.

Chaque année, les pratiques récompensées sont celles permettant le meilleur équilibre entre efficacité de production et préservation de la biodiversité.

« Les agriculteurs sont des acteurs clé de la transition agro-écologique et par ce concours nous souhaitons mettre en avant le travail qu’ils fournissent chaque jour », déclare Philippe NOYAU, agriculteur en Loir et Cher et Président du comité d’orientation de ce concours.  

Le concours Jeunes jurés des Pratiques Agro-écologiques, a rejoint également le concours en 2018 et récompense des classes d’étudiants ayant pris le rôle d’un jury et réalisé le meilleur travail d’évaluation de l’équilibre agro-écologique et de restitution à une exploitation agricole volontaire.

Découvrir le palmarès de l'édition 2022-2023

Pourquoi participer ?

  • Reconnaitre le travail des agriculteurs et agricultrices : ce concours est l’occasion de féliciter leur engagement et de leur apporter un soutien national et institutionnel pour leurs pratiques.
  • Valoriser votre territoire et ses dynamiques agro-environnementales : en récompensant les pratiques réalisées, l’inclusion des participants au sein d’un territoire est mise en lumière.
  • Encourager les acteurs locaux : en reconnaissant les pratiques agro-écologiques, le concours met en évidence les enjeux et solutions portés au quotidien par tous les acteurs de l’agro-écologie.
  • Mettre en avant votre structure (collectivité, communautés de communes,…) et ses engagements vis-à-vis de l’agriculture et de l’environnement

Le concours est une très belle vitrine pour mettre en valeur vos projets d’accompagnements des agriculteurs et agricultrices ou de politiques locales.

Catégories et déroulement

  • Le volet « Prairies et Parcours » concerne des prairies permanentes de fauche ou de pâture non semées et riches en espèces floristiques. Les enjeux du territoire sont pris en compte, autant que la démarche de l’agriculteur et ses modes d’exploitation : fauche ou pâturage exclusif, prioritaire ou secondaire.
  • Le volet « Agroforesterie » évalue tout système associant arbres et production agricole. Sont examinées la conception du système, son implantation, sa gestion et les pratiques de renouvellement. Les parcelles sont visitées de mai à mi-octobre en présence de l’agriculteur par un jury multi-experts et ce à l’aide d’une grille de notation nationale.

Un concours qui s’organise avec les territoires

En local dans les territoires, les candidats des pratiques agro-écologiques sont accompagnés par des organisations professionnelles agricoles, des collectivités ou structures assimilées, des associations agro-environnementales ou des territoires de projets.

En plus de valoriser le travail des agriculteurs sur un territoire, le concours est un outil permettant d’animer des politiques publiques, engager ou alimenter des réflexions, favoriser la médiation territoriale…